Partager |

Robert Vigneau

Robert Vigneau, né en 1933 à Nice, réside aujourd'hui à Paris. C'est un globe-trotter dans l’âme, de l’Afrique à l’Asie, continents dont il a rapporté des carnets de voyage.

Il a commencé très tôt à travailler, apprenant le métier de sculpteur avec son oncle et maître Tsio (Joseph Cancedda), période exaltante où il a commencé aussi à sculpter les mots. Mais l’industrie capitaliste balayant l’artisanat créateur, il n’a pu prendre la succession de son oncle et a opté pour Professeur de Lettres.

C’est un artiste touche à tout : poète, écrivain, et dessinateur (signalons l'excellent Éros au potager - Ed. Adana Vinci, 2013). Il a publié une dizaine de recueils de poèmes chez Gallimard, Seghers…. Ses poèmes les plus connus sont ceux qu'il a écrits pour la jeunesse (par exemple le Bestiaire à Marie, Ed. Nathan en 1985 et Ed. Éolienne en 2000), repris dans certains manuels scolaires.

Sa poésie est notamment faite de "vers de mirliton", sorte d’usine particulière hors commerce, inventaire du monde où se mêlent quatrains, calendriers, calembredaines, esquisses de lieux en tout genre, poésies de circonstance…

Son recueil, Planches d'anatomie (Ed. Adana Venci & Éolienne, 2005) rassemble, de ce grand répertoire thématique, des textes qui parlent de lui, de son rapport intérieur à son propre corps. On peut en lire une analyse critique sur le site de Lionel Labosse qui lui consacre par ailleurs une interview.
 
Son dernier recueil, Oraison, précédé de Soir, est paru aux éditions LaTimbale en 2019. Nous en donnons 3 poèmes à lire ici.

Son site


Ses textes

Cheveux de Geoffroy
En nos ébats...
Gwendolyn...
La bite
Le sensuel
Sombré assoupi nu ...
Tétins
Verdeur